Les Invalides

  • Infos pratiques
  • Vos Vidéos
  • Vos Commentaires
  • L’hôtel des Invalides est devenu un panthéon militaire à la gloire de l’Empereur Napoléon 1er.
    Mais on oubli souvent que c’est Louis XIV qui est l’instigateur de ce projet, et qui ordonna la construction de l’Hôtel des Invalides, afin d’héberger les soldats réformés, retraités, blessés de guerre, qui étaient souvent condamnés à la pauvreté, la mendicité.

    Hôtel des Invalides
    Les Invalides – De nuit
    Les Invalides s’élèvent sur une immense esplanade de 500m sur 250m, réalisée en 1704 et 1720 par Robert De Cotte.

    La plus grande et la plus austère partie du monument, dédié au logement des anciens soldats, est conçu par l’architecte Liberal Bruant. Les premiers pensionnaires entrent en 1674, seulement après 3 ans le début des travaux.
    En 1677, l’architecte de Versailles, Jules Hardouin Mansart, continu l’œuvre de son prédécesseur, et dessine le Dôme, et l’Eglise, divisée en deux parties, selon la volonté de Louis XIV : la chapelle Royale du Dôme, et la chapelle de l’église Saint Louis des Invalides pour les soldats.
    Les deux autels des églises étant face à face, ceci permettait au Roi Louis XIV d’être en même temps face aux Soldats et au Christ pendant l’office.
    A la fin du XVII ème siècle, le bâtiment, en abritant 4000 pensionnaires, est une vraie petite ville dans la ville.
    Les monarchies d’Europe s’inspirent de ce succès, et installent également leurs hôpitaux militaires.


    Eglise du Dôme – Les Invalides
    S’élevant à 104 mètres, l’église du Dôme, est l’œuvre de Jules Hardouin Mansart et de Robert de Cotte qui acheva les travaux en 1735.
    C’est un chef d’œuvre du classicisme du XVII ème siècle. L’ensemble des Invalides fait partie des oeuvres majeures du règne de Louis XIV.


    Chapelle Royale de l’église des Invalides (Eglise du Dôme).
    Les deux chapelles sont séparées depuis 1873 paru une grande baie vitrée.


    Tombeau de Napoléon Bonaparte – Les Invalides
    dans la crypte réalisée par Visconti, sous le Dôme de plus de 80 mètres de haut.

    C’est dans une large crypte circulaire, entourée de douze sculptures symbolisant les victoires de l’Empereur, que le tombeau de Napoléon Bonaparte repose, sous le grand Dôme.
    Le sarcophage est fait de porphyte rouge de Carélie, pesant plus de 4 tonnes, reposant sur un soubassement de garnit vert des Vosges. Le tombeau fut rapporté en France sous Louis Philippe, et installé dans la crypte en 1861.
    A l’intérieur, six cercueils de matériaux différents (fer blanc, plomb, acajou, ébène, et chêne) protègent la dépouille de l’Empereur.
    Plusieurs cryptes alentour abritent les sépultures d’autres personnages, tels que les frères Bonaparte, Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, et Joseph, roi d’Espagne, du Maréchal Foch, du maréchal Lyautey, de Turenne et de Vauban, maréchaux de Louis XIV.


    Le statue de Napoléon en « petit caporal » par Seurre, donne sur la cour d’Honneur, ou cour Royale.
    Cette statue trôna longtemps au sommet de la colonne Vendôme.

    Les Invalides
    L’église du Dôme – Les Invalides – De nuit
    L’église du Dôme, Panthéon de l’empereur et Eglise Royale, a été restaurée plusieurs fois depuis sa construction, la dernière rénovation ayant été faite en 1989. Le sommet du Dôme est dorée à la feuille d’or (12 Kg d’or ont été nécessaire et 550 000 feuilles d’or fin)

    Les Invalides comportent quatre musées militaires : le musée de l’Armée, le musée des Plans et reliefs, le musée de l’Ordre de la Libération.
    Aussi, un nouveau bâtiment, inauguré en janvier 2008, a ouvert ses portes : « L’Historial Charles de Gaules »

    Département des deux Guerres Mondiales (1872 – 1945) :


    Musée militaire des Invalides – Département de Deux Guerres Mondiales – Guerre 39-45


    Musée militaire des Invalides – Département de Deux Guerres Mondiales – Guerre 39-45

    Département Armes et Armures anciennes


    Armes et Armures Anciennes – XIII au XVII eme siècle

    Musée des Plans-reliefs

    Musée de l’Ordre de la Libération


    Infos pratiques :

    ACCES

    Musée de l’Armée
    Hôtel national des Invalides
    129 rue de Grenelle, 75007 PARIS

    Par metro / RER : Latour-Maubourg, Invalides, ligne 8,
    Varenne, Saint François-Xavier, ligne 13
    Invalides, RER C

    Tarifs 2009 :
    Plein tarif : 8.50 Euros
    Tarif réduit : 6.50 Euros (étudiants de moins de 26 ans, carte SNCF « Famille nombreuse », groupe à partir de 10 pers, pour tous, à partir de 16h00)

    Ouverture :
    Le musée est ouvert tous les jours, sauf le :
    – 1er lundi de chaque mois
    (sauf juillet, août, septembre)
    – 1er janvier,
    – 1er mai,
    – 1er novembre
    – 25 décembre.

    Ouvert de 10h à 17h, du 1er octobre au 31 mars.
    De 10h à 18h, du 1er avril au 30 septembre.
    Le Dôme est ouvert jusqu’à 19h du 15 juin au 15 septembre.

    Plus d’informations sur :
    www.invalides.org


    Vos Vidéos :

    Les Invalides and Napoleon’s Tomb
    Image de prévisualisation YouTube

    

    2 commentaires sur “Les Invalides”

    1. sabyne dit :

      UN PUR CHEF-D’OEUVRE DU CLASSICISME : je recommande la visite des Invalides.
      C’est richement décoré, imposant et majestueux à l’image de Napoléon qui repose dans la crypte.

    2. Reuben Porath dit :

      Pour M. Le directeur des Boutique Cadeaux – Musee de l’Armee, Hotel des Invalides:

      On 22 Oct 2007 I purchased in your store a double CD:

      « Marches & Fanfares – La Garde Republicaine » (EMI)

      Disc 2 seems to be totally mute (blank)

      Please advise how to replace this disc or what else can be done to correct the situation

      Thank you

      R.Porath
      19, Kabirim St.
      Haifa 34385
      Israel

    Laisser une réponse