Le Louvre

  • français
  • espagnol

Le Louvre

  • Infos pratiques
  • Les tarifs
  • Les Photos
  • Vos VidĂ©os
  • Vos Commentaires
  • La « VĂ©nus de Milo », la « Victoire de Samothrace », la « Joconde », de Vinci, la « Mort de Sardanaple », de Delacroix, le « Gilles » de Watteau, « L’Adoration » de Georges de La Tour, sont quelques-uns des joyaux du musĂ©e le plus visitĂ© du monde (avec 8.5 millions de visiteurs par an), qui possède par ailleurs quelques 35 000 oeuvres.


    L'entrée principale du Grand Louvre
    L’entrĂ©e principale du Grand Louvre, Ă  droite, sous la pyramide

    C’est en 1190 que Philippe Auguste, partant en croisade, ordonna l’Ă©dification d’une forteresse, Le Louvre, destinĂ©e Ă  la protection de la rive droite de la ville. Le bâtiment fut achevĂ© en 1200.
    Au XIV ème siècle, Charles V fit transformer la forteresse en rĂ©sidence. François 1er dĂ©cida d’en dĂ©molir une partie, dont le donjon, et d’Ă©difier un palais sur les fondations. Catherine de MĂ©dicis ordonna la construction d’un deuxième palais, les Tuileries, qu’elle souhaita relier au Louvre par un passage couvert.
    En 1594, Henri IV dĂ©cida de faire du Louvre, le lieu symbolique de la monarchie. Voulant donner une dimension artistique au palais, il mit Ă  la disposition des artistes, de vastes ateliers. Les travaux d’embellissement et d’extension se poursuivirent sous le règne de Louis XIII et Louis XIV, mĂŞme si ce dernier, qui avait quittĂ© Paris pour Versailles, laissa le Louvre Ă  des acadĂ©mies. Le Palais accueilli en 1793 le MusĂ©um central des Arts. La dernière restructuration du palais date de 1989, avec l’Ă©dification de la Pyramide de verre, ouverte en 1993, qui a permis de rĂ©organiser totalement la circulation du musĂ©e, de montrer au public les fondations de l’ancienne forteresse, et ouvert de grandes galeries marchandes. Depuis ces remaniements, Le Louvre est dĂ©sormais le plus grand musĂ©e du Monde.


    Venus de Milo - Le Louvre
    La Venus de Milo – Le Louvre

    Le Louvre - Salle des Caryatides
    Salle des Caryatides – Le Louvre

    Le Grand Louvre

    En 1981, le prĂ©sident de la RĂ©publique François Mitterrand dĂ©cida que le palais du Louvre serait entièrement consacrĂ© Ă  la culture et Ă  l’art. C’est alors qu’on envisagea sĂ©rieusement le dĂ©mĂ©nagement Ă  Bercy du ministère des Finances installĂ© dans l’aile nord du palais. Depuis cette Ă©poque, on parlait beaucoup de ce projet « Grand Louvre ». Une pyramide de verre a jailli de terre pour couvrir l’entrĂ©e et donner ainsi accès aux diffĂ©rentes parties du Grand Louvre. Les salles anciennement occupĂ©es par les hauts fonctionnaires des Finances ont libĂ©rĂ© une surface de 22 000 m2, soit près de 82 % de la surface totale des collections antĂ©rieures.
    Le projet de restauration et de modernisation du Louvre, Ă  mĂ©tamorphosĂ© le musĂ©e. La pyramide verre, imaginĂ©e par l’architecte sino-amĂ©ricain Ieoh Ming Pei, lui offre, en 1993, une entrĂ©e principale qui lui manquait cruellement.
    Le vitrage est un vĂ©ritable tour de force technologique : la fabrication d’un verre totalement incolore et non rĂ©flĂ©chissant Ă©tant interrompue depuis des dizaines d’annĂ©es. Grâce Ă  cette absolue transparence, les pierres du palais environnant, vues de l’intĂ©rieur de la pyramide, gardent leur couleur miel. Son coĂ»t, 12 millions d’Euros, en fait la toiture la plus chère du monde. Le nettoyage Ă©tait assurĂ© par des guides de haute montagne. Ce n’est plus le cas, un robot a remplacĂ© ces hommes, car le travail Ă©tait dangereux.

    La pyramide du Louvre
    Le Louvre : la Pyramide et l’aile Denon
    Le Louvre n’a pas Ă©chappĂ© Ă  la vague « Da Vinci Code » les 60 millions d’exemplaires du roman de Dan Brown vendus depuis 2003. Depuis, les guides rĂ©pondent, mi complices, mi rĂ©probateurs, Ă  ce phĂ©nomène, devant les rĂ©fĂ©rences improbables et fantaisistes de l’auteur, envers les sens cachĂ©s des oeuvres de Botticelli, LĂ©onard de Vinci et « La Vierge aux rochers ».
    Autan qu’aucun symbole Ă©sotĂ©rique n’a Ă©tĂ© cachĂ© par François Mitterrand dans le Grand Louvre et la pyramide : il y aurait selon une lĂ©gende 666 panneaux de verre dans l’Ă©difice de verre. C’est faux : il y en a exactement 673.

    L'arc du Carrousel - Jardin des Tuileries - Le Louvre
    L’arc du Carrousel – Le Louvre
    Petite astuce : afin d’Ă©viter la foule Ă  l’entrĂ©e principale de la Pyramide, vous pouvez entrer au musĂ©e par les entrĂ©es secondaires, situĂ©es Ă  cotĂ© de l’Arc de Triomphe, dans le jardin des Tuileries, ou directement par le mĂ©tro « Palais Royal – MusĂ©e du Louvre », sortie « Carrousel du Louvre ».

    Le musée est divisé en trois ailes géographiques :

    DENON, SULLY, RICHELIEU, correspondant aux trois directions partant du hall Napoléon (rez-de-chaussée de la pyramide).

    Le Louvre se compose de 9 départements, reliés à un code couleur :
    – AntiquitĂ©s orientales et arts de l’Islam,
    – AntiquitĂ©s Ă©gyptiennes,
    – AntiquitĂ©s Grecques, Etrusques et Romaines,
    – Sculptures, objets d’art, peintures, arts graphiques,
    – histoire du Louvre et
    – Louvre mĂ©diĂ©val.
    – Art d’Afrique, d’Asie, d’OcĂ©anie et des AmĂ©riques.


    Le Louvre - Hall Napoléon
    Le Louvre – Hall NapolĂ©on
    Trois directions partant du hall NapolĂ©on, sous la Pyramide : l’aile de Sully Ă  la Cour CarrĂ©e, aile de Richelieu et aile Denon qui borde la Seine

    Les documents d’orientation indiquent les trois ailes et les numĂ©ros d’arrondissements. Chaque visiteur se voit offrir un petit guide (en 6 langues) qui donne le mode d’emploi de cette signalĂ©tique (zone, arrondissement, couleur) de chaque collection. Un guide d’orientation pour les visiteurs handicapĂ©s est disponible en anglais et en français. Le nom de chacune des trois rĂ©gions est repris en lettres gĂ©antes au-dessus de chacun des trois escalators qui relient le hall NapolĂ©on Ă  la partie du palais concernĂ©e. Le visiteur sait donc dès le dĂ©part vers quelle rĂ©gion il se dirige. Par ailleurs, le Louvre a la chance d’ĂŞtre l’un des seuls musĂ©es du monde qui comptent plusieurs centaines de fenĂŞtres donnant sur l’extĂ©rieur. Il fournit ainsi aux visiteurs 3 repères d’orientation exceptionnels : la Seine, la pyramide et la rue de Rivoli.

    Le Louvre - La Grande Galerie
    Le Louvre – La Grande Galerie

    Information du public
    Dans le hall NapolĂ©on, sous la pyramide, une base de donnĂ©es, mise Ă  jour quotidiennement, permet d’indiquer au public ce qu’il peut faire dans le musĂ©e Ă  chaque instant : les collections accessibles ou non, les expositions actuellement en cours ainsi que leur localisation, les programmes de l’auditorium du Louvre jusqu’au soir, les visites-confĂ©rences et les ateliers prĂ©vus dans la journĂ©e. Ils donnent, sur un mur, la rĂ©partition des collections du musĂ©e entre les trois grandes rĂ©gions et, sur l’autre, les activitĂ©s.


    Le Louvre - Salle Daru - Aile Denon
    Salle Daru – Aile Denon du Louvre – 1 er Ă©tage
    On aperçoit Ă  gauche deux tableaux du peintre nĂ©o-classicisme Jacques-Louis David : « LĂ©onidas aux Thermopyles » (1814), et « Le Sacre de l’empereur NapolĂ©on Ier » (1807). Au fond, la salle donne sur la « Victoire de Samothrace ».


    Infos pratiques :

    Accès :
    Adresse Paris 1er arr.
    Entrée principale: la pyramide (cour Napoléon).
    MÉTROPOLITAIN : Ligne 1 et 7, station Palais Royal – MusĂ©e du Louvre.
    Du métro, accès direct à la Galerie le Carrousel
    BUS : Bus 21, 24, 27,39, 48, 68, 69, 72, 81, et 95.
    AUTO : Parc de stationnement souterrain: Carrousel-Louvre
    En bateau :
    Batobus – Station Louvre
    batobus.com

    Web :
    www.louvre.fr
    www.autourdulouvre.com
    www.carrouseldulouvre.com

    Horaires :

    Ouvert du jeudi au dimanche de 9h Ă  18h.
    Nocturnes jusqu’à 22h les mercredi et vendredi.

    Fermeture des caisses 45 mn avant. Fermé le mardi.
    Prenez garde, le MusĂ©e commence Ă  fermer certaines salles 30 minutes avant l’horaire de fermeture.


    Tarifs 2012 :
    Billet collections permanentes : 11 euros

    Gratuit pour les moins de 18 ans (sur prĂ©sentation d’une pièce d’identitĂ© officielle), les personnes handicapĂ©es, Ă©tudiants en art, les enseignants (sur prĂ©sentation du Pass Ă©ducation portant le cachet de l’Ă©tablissement)
    Gratuit pour les jeunes de 18 Ă  25 ans : justificatif de rĂ©sidence dans l’un des pays de l’Espace Economique EuropĂ©en et pièce d’identitĂ© officielle
    Gratuit tous les premier dimanche du mois et le 14 juillet

    Infos : Pour éviter la foule, Le Louvre est plus calme après 17h, durant les nocturnes les mercredi et vendredi (ouvert jusqu’à 22h).
    Gratuit pour tous, le premier dimanche de chaque mois.


    Hall Napoléon - Le Louvre
    Le Louvre : Hall Napoléon
    Galerie Commerciale du Carrousel - Le Louvre
    Galerie Commerciale du Carrousel
    Comme tous les musées modernes, Le Louvre possède son centre commercial. Situé en sous sol, ce dernier est à la mesure du grand musée :
    Plus de 600 places de parking, une trentaine de boutiques ouvertes 7 jours sur 7, de 10h Ă  20h00, avec des marques de luxes, des restaurants, une poste, des librairies, boutiques de mode, loisirs, souvenirs, .. (Bernardaud, Bodum, Esprit, Lalique, swarovski, Virgin Megastore, Swatch, Agatha, Sephora, Nature & DĂ©couvertes, L’Occitane, … )
    Pour en savoir plus :
    carrouseldulouvre.com
    Le Louvre
    Le Louvre – Aile Richelieu

    Jardin Des Tuileries - Le Louvre
    Le jardin des Tuileries – Le Louvre

    La Victoire De Samothrace  - Le Louvre
    La Victoire De Samothrace – Le Louvre
    La Victoire De Samothrace date de l’Ă©poque hellĂ©nistique (330 – 30 av JC) durant laquelle les sculpteurs grecs font notamment Ă©voluer leur façon de concevoir les sculptures dans l’espace.
    La statue, est dĂ©couverte en avril 1863 sur l’Ă®le de Samothrace, en marbre blanc de Paros, reprĂ©sente une femme, la dĂ©esse de la Victoire.

    La Victoire De Samothrace  - Le Louvre
    La Victoire De Samothrace, après sa 4 eme campagne de restauration (2015) – Le Louvre
    La dernière restauration a rendu au monument et aux marbres ses teintes d’origine ternie par le temps. Le bloc de pierre qui servait de socle Ă  la statue depuis 1934 a Ă©tĂ© retirĂ©, et la statue a Ă©tĂ© remise directement sur le navire, comme le montage original de l’époque antique.
    Le Louvre - Antiquités Egyptiennes
    Antiquités Egyptiennes
    Le Louvre
    AntiquitĂ©s Egyptiennes – Le Louvre
    La Joconde - Le Louvre
    La Joconde, LĂ©onard De Vinci – Le Louvre
    Mona Lisa serait en fait un portrait cachĂ© de l’amant de LĂ©onard de Vinci, SalaĂŻ (« Le Diablotin »). Le peintre Florentin avait eu de graves problèmes dans sa jeunesse, en 1476, Ă  cause d’accusations de sodomie, et s’Ă©tait donc jurĂ© de rester insoupçonnable par la suite.
    Les Noces De Cana - Le Louvre
    Les Noces De Cana, VĂ©ronèse – Le Louvre
    Le radeau de la MĂ©duse - Le Louvre
    Le radeau de la MĂ©duse, ThĂ©odore GĂ©ricault – Le Louvre
    La Liberté guidant le peuple - Le Louvre
    La LibertĂ© guidant le peuple, Eugène Delacroix – Le Louvre
    La Grande Odalisque - Ingres - Le Louvre
    La Grande Odalisque, Ingres – Le Louvre
    Le Sacre de Napoléon
    Le Sacre de NapolĂ©on, David – Le Louvre

    Louis XIV Rigaud

    Louis XIV, Rigaud – Le Louvre


    Vos Vidéos :

    Image de prévisualisation YouTube

    

    3 commentaires sur “Le Louvre”

    1. becquet dit :

      pliz sur la vidéo le nom des oeuvres serais sympha

    2. meyungbe abiodou oluwagbemiga dit :

      je suis un directeur d entreprise au togo interesser par les arts si je peus avoir une avitation avans la date d aniversaire pr y visite

    3. scaravetti dit :

      le musĂ©e Ă©tant gratuit pour les jeunes de moins de 18 ans, je voulais savoir si dans le cadre des inscriptions par l’intermĂ©diaire d’une collectivitĂ©, il y avait possibilitĂ© de s’inscrire avant la date anniversaire.
      Merci

    Laisser une réponse à meyungbe abiodou oluwagbemiga